5 étapes pour débuter sa transition capillaire

5 étapes pour débuter sa transition capillaire

La 5 choses à savoir pour débuter sa transition

Si vous ressentez l’envie de découvrir votre véritable nature de cheveux et de les sublimer au naturel, c’est qu’il est temps pour vous de débuter votre transition capillaire !

Passer au naturel peut paraître compliqué : on ne sait pas par où commencer et on se perd dans le flot d’informations présent sur internet. Dans cet article, on te propose la checklist ultime en 5 étapes pour débuter ta transition.

 

1. Arrêter tout ce qui abîme profondément les cheveux

Cette étape est incontournable… Ce qui abîme le plus vos cheveux sont les sources de chaleur forte et les colorations chimiques.

Cette première étape est un cap à passer et peut être difficile pour les habitué.es du lissage quotidien, mais tenez bon ! Dès que vous aurez adopté votre nouvelle routine naturelle, vous oublierez votre lisseur au fond de votre tiroir ! Pour ce qui est du brushing, vous devrez peut-être tenir tête à votre coiffeur, pour le bien de vos cheveux... au moins pendant votre transition :)

Les colorations chimiques sont elles aussi extrêmement agressives pour vos cheveux, c’est pourquoi il faudra surmonter la tentation de refaire la couleur quand les racines feront surface. Et les colorations végétales sont de super alternatives!

Pour vous aider à traverser cette étape, voyez là comme un cadeau que vous vous faites à vous-mêmes ! Entourez-vous de personnes qui passent ou qui sont passé par cette transition (vous en trouverez beaucoup au sein de la communauté KURL POWER).

 

2. Scanner sa salle de bain

Passer au naturel ne peut pas se faire à moitié, mélanger l’utilisation de produits conventionnels et de produits naturels empêcherait la transition de se faire correctement et vous risquez de vous décourager sur le long terme.

Alors, on attrape son téléphone et on installe une application telles que Mireille App ou INCI beauty pour scanner ses cosmétiques, et on ne garde que les produits naturels! On trouvera sûrement ce fameux masque 6 en 1 pour des boucles brillantes et rebondies au beau packaging, mais quand vous verrez sa composition, vous n’aurez soudainement plus envie de le mettre sur vos belles bouclettes !

Attention, nous sommes évidemment contre le gaspillage ! Vous pouvez attendre de terminer vos produits (mais la transition sera plus longue), les donner à des proches ou via l’application GEEV qui permet de donner des produits même entamés.
 

3. Faire des soins profonds toutes les semaines

C’est une chose de ne plus faire de mal à ses cheveux, maintenant, il faut les hydrater et les nourrir !

Pour que vos cheveux retrouvent leur beauté naturelle (qu'ils soient ondulé, frisé, crépus…) on vous conseille de réserver un hair day par semaine, c’est-à-dire, un jour où l’on consacre un bon moment à ses cheveux (pour moi, c’est le dimanche par exemple). La transition au naturel c’est aussi passer de “un shampoing et c’est bon” à une routine plus complète : shampoing, après-shampoing, masque, un produits coiffant.

De nombreux soins existent, et la plupart pourront être concoctés depuis votre cuisine !

  • Hydrater ses cheveux avec des masques

Pour l'hydratation, on privilégiera les ingrédients comme le miel, le yaourt, la maizena… Testez les recettes qui font du bien à vos cheveux, et laissez poser le masque entre 30 minutes et 1 heure après votre shampoing.

La recette en vidéo par ici : @kurlpower 

  • Nourrir ses cheveux avec des huiles

Pour nourrir vos cheveux, vous pouvez effectuer un bain d’huile avant le shampoing (vous pouvez même le laisser toute une nuit). Nos huiles chouchoutes: huile de nigelle, d'avocat et d'argan, elles nourriront vos cheveux en profondeur !

L'astuce KURL POWER : Pour donner de la force à vos cheveux, vous pouvez ajouter une cuillère de poudre de spiruline à votre masque pour en faire un masque protéiné !

4. Adopter les bons gestes et les bons accessoires

L’univers des cheveux au naturel est plein de trucs et astuces simples mais qui font toute la différence. Adopter les bons gestes (et le vocabulaire qui va avec) ainsi que les bons accessoires est clef pour que tu vois l’évolution de tes cheveux, l'utilisation des bons produits sans les bons gestes risqueraient de ralentir la transition !

  • Le démêlage uniquement avec après-shampoing

Pendant votre routine, démêlez vos cheveux sous la douche pendant la pause de votre après-shampoing et utilisez toujours une brosse adaptée, comme la Denmann ou la Tangle Teezer. Ce n'est plus la peine de vous brosser les cheveux tous les matins, ça risquerait de casser vos boucles.

  • Le scrunching

Qu’est-ce que c’est que ça ? C’est le fait de froisser ses boucles de bas en haut après la douche pour les essorer tout en définissant ses boucles. Si c’est toujours flou, regardez cette vidéo !

  • Le séchage à l’air libre ou diffuseur avec chaleur modérée

Souvenez-vous de la première étape ! Pas d’agression directe sur nos cheveux, donc pas de sèche-cheveux à pleine chaleur. La manière douce est de laisser sécher à l’air libre, mais si l’on a pas le temps, on peut opter pour un séchage au diffuseur à froid ou chaleur modérée (si vous voulez le volume, c’est tip-top). Voici une vidéo tuto!

L'astuce KURL POWER : Ne touchez pas vos cheveux pendant qu’ils sèchent, vos boucles seront plus définies !
  • La protection de vos cheveux la nuit

Pour éviter le “j’ai fait tout ça pour rien” en vous réveillant le lendemain de votre hair day, optez pour une coiffure “palmier” pendant la nuit et dormez sur une taie d’oreiller en soie ou en satin.

 

5. Couper ce qui est abîmé

Pour cette étape, il y a deux catégories de personnes : les courageuses et les “oula pas trop quand même”.

Les premières (j’en fais clairement pas partie) pourront opter pour le big chop, le fait de couper tous ses cheveux très court, et donc de repartir sur une base complètement saine.

 

@niathelight sur Instagram

Si vous préférez y aller petit à petit, pas de soucis, vous pouvez commencer par couper vos pointes abîmées et vos fourches.

N’oublions pas qu’un cheveux abîmé n’est pas récupérable : un cheveux est une matière morte qui pousse à la racine, les pointes sont les parties les plus fines et donc les plus abîmées, les fourches, elles, vont continuer à se développer et monter le long du cheveux, c’est pourquoi il vaut mieux bien les couper.

Les cheveux poussent plus vite s’ils sont en bonne santé !

Et voilà ! Vous êtes prêt.es pour débuter votre transition. Le meilleur conseil désormais est : ne vous découragez pas ! Restez motivé.e et consistant.e dans vos soins, et vous aurez bientôt des cheveux en pleine forme. Le plus important dans tout ça, est de se sentir beau/belle et libéré.e des injonctions de la société.

Retrouve KURL POWER sur Instagram pour plus de conseils au long de ta transition !